Raphaëlle Boutié

Raphaëlle Boutié pratique un paysagisme abstrait qui fait ouvertement référence aux écrivains Peter Handke et Jacqueline de Romilly. Elle tente d’établir un lien entre l’écriture, le regard et l’Etre. En aplat aux tons francs mais rompus, gestes courts tracés d’une brosse plate longue ou empreinte lancée et énergique d’une brosse large, elle tisse ainsi un espace nostalgique comme celui d’une innocence perdue où les mythes antiques se dessinent encore et toujours. Le signe symbolique est pris en ciseaux entre le geste et la figuration (pin, cyprès, vigne, ciel bleu, Mistral, amandiers, montagne Sainte-Victoire). Et les coups de pinceaux courbés en vagues qui submergent la surface déjà peinte ravinent la couleur en coulées sur les références soufflées.
Sa peinture, en finesse, posée avec rapidité pour ne pas manquer une fulgurance émanant du paysage, est une légèreté, comme une politesse aristocratique face à la violence de la vie.

 

 

Solitaires
2014
Acrylique sur toile 60 X 73 cm
1100 €
http://www.premiereoeuvre.com/oeuvre/jecollectionne/475_solitaires.html
Barre du Cengle
2014
Acrylique et crayon sur toile 114 X 146 cm
4500 €
http://www.premiereoeuvre.com/oeuvre/jecollectionne/474_barre-du-cengle.html
Surgie
2012
Acrylique sur toile 60 X 97 cm
1500 €
http://www.premiereoeuvre.com/oeuvre/jecollectionne/473_surgie.html
Spring
Acrylique sur toile 14 X 18
250 €
http://www.premiereoeuvre.com/oeuvre/jecollectionne/257_spring.html
Raphaëlle Boutié