FÉVRIER

Offrez-vous une oeuvre d’art originale

Une sélection parmis plus de 210 peintures, gravures, ou dessins à des prix raisonnables, signés par des artistes talentueux que nous avons choisi dans notre galerie d’art en ligne: PREMIERE OEUVRE.

Notre choix n’a jamais été calculé en fonction de modes ou de styles, mais plutôt en tenant compte de la liberté qui s’offre à nous. Nos regards aiment être surpris par la peinture. Se donner la possibilité de regarder l’art avec ses connaissances, ou non, permet des découvertes et une curiosité qui reste le meilleur moyen de faire ses choix.


Notre univers et donc là pour être partagé, critiqué ou aimé. Alors venez découvrir sur la galerie de nouveaux artistes et acheter en ligne en toute confiance!

 

Sylvie Duval et le travail de l’encre

De l’eau de l’encre de chine et une infinité de nuances. Nous avons demandé à cette artiste de nous parler de tout ces contrastes et de la maîtrise de sa technique.

Pourquoi avoir choisi ce médium ?

Petite, mon père avait sur son bureau de l'encre de Chine et des plumes (de fines plumes en plastique orange dont il s'était servi autrefois pour faire du dessin industriel) ; ça faisait partie, en plus des stylos et des crayons, du matériel que j'avais là à disposition. J'aimais dessiner et assez rapidement, j'ai utilisé ce médium car il était tout simplement là.
J'ai ensuite, en plus de la plume, utilisé le pinceau ce qui m'a permis d'apprécier le travail du lavis.
Aujourd'hui, j'aime la simplicité de ce médium ; pour dessiner, il faut trois fois rien, de l'encre, un pinceau et de l'eau...

Quelles places ont le vide et les masses dans vos compositions ?

J'essaye le plus possible de respecter une sorte d'équilibre entre le noir, les gris et le blanc. Je ne sais pas exactement comment fonctionne cet équilibre, mais je sens qu'il faut un certain rapport entre les différentes valeurs pour que l'équilibre soit là, pour qu'un dessin "se tienne". En quelque sorte, je crois que ce rapport entre vide et masses est une recherche d'harmonie.

Le blanc est-il nécessairement silencieux ?

Pour moi, le blanc ressemble à ce qu'il est pour la musique, jamais là par hasard, il est une pause, une respiration nécessaire à la composition.

L’alliance de l’eau et de l’encre permet elle toujours une maîtrise du sujet ?

Non, mais le dessin ou la peinture sont pleins d'accidents merveilleux et quand il s'agit de l'encre et de l'eau, c'est tout particulièrement vrai puisqu'on ne peut pas revenir dessus.
Pour ma part, même si l'utilisation de l'encre nécessite une certaine maîtrise du geste, je recherche et reste toujours charmée par ces accidents.

Que pensez vous de cette phrase de ZaoWou-Ki ?« Je voulais peindre ce qui ne se voit pas, le souffle, la vie, le vent, le mouvement, la vie des formes, l’éclosion des couleurs et leur Fusion »

C'est très beau et juste, je crois que vouloir peindre, c'est voir autrement, voir plus loin, sentir la vie en toute chose.
"L'art émerge de la Nature, il n'est pas né d'une autre matrice" Réflexions sur la peinture  (ou Shi Tao)

 

 

Démarrer une collection

Rappelez-vous que l'art est personnel. Lorsque vous commencez à chercher des œuvres, faites confiance à ce qui vous attire. Ne l'achetez pas parce que vous pensez que vous devriez; chaque collection doit être unique.

Commencez à vous impliquer. Allez dans les galeries, sur les sites en ligne et les foires. Plus vous serez curieux, plus il vous sera facile de définir ce que vous aimez.

N'hésitez pas à poser des questions sur les artistes et leur travail. Quand il s'agit d'art, il n’y a pas d'interprétation erronée de l'œuvre. Passez du temps à apprendre sur les artistes que vous aimez. Vous pouvez également demander à visiter des ateliers pour mieux saisir leur peinture.

Ne dépenser que ce dont vous disposez. Un des principes fondateurs de PREMIERE OEUVRE est que le grand art peut être acheté à n'importe quel prix.

Documenter vos achats. Plus vous avez d'informations sur le contexte de votre investissement, mieux c’est.

Demandez-vous, «Pourquoi suis-je attiré par cette pièce? Cela vous fait-il voir la vie différemment? Cela vous inspire-t-il? Aimez-vous la technique de l’artiste? »
Toute ces questions vous aideront a connaïtre vos goüts, mais aussi a devenir plus réfléchi dans vos achats futurs.

Une fois que vous aurez commencé à acheter de l'art, vous deviendrez plus à l'aise avec le processus et vous donnerez  une direction à votre collection qui illustrera vos choix et non une mode.

 

La Casa de Vélasquez et la peinture de Florence Gillet

De 1995 à 1997 Florence Gillet, artiste chez PREMIERE OEUVRE, a été pensionnaire à la Casa de Velasquez.
C’est là que la lumière de Castille lui révèle la couleur et que ses gravures tendent vers un traitement où le trait s’allège et s’épure. Ses oeuvres nous proposent des chemins, des champs d’oliviers ou des collines, tout ces grands espaces vus lors de son séjour en Espagne à la Casa de Velasquez.

Moins connue que sa consoeur la Villa Médicis à Rome, la Casa Velazquez est l'une des 5 écoles françaises à l'étranger avec l'Ecole française d'Athènes, l'Institut français d'archéologie orientale du Caire et l'Ecole française d'Extrème-Orient.
Elle accueille des artistes mais aussi des chercheurs. Elle a pour mission de développer les travaux de recherche, les échanges culturels et la création artistique entre la France et l'Espagne bien sûr mais aussi le Portugal et les pays du Maghreb.
Elle compte 17 ateliers individuels pour les artistes en résidence mais également une riche bibliothèque de 100000 volumes et un service de publications. Elle organise  des manifestations artistiques (concerts, expositions) et scientifiques.
Ses origines remontent au début du XXè siècle.Le gouvernement français souhaitant se rapprocher de l'Espagne durant la première guerre mondiale, un voyage d'académiciens français fut décidé. C'est le Roi Alphonse XIII lui-même qui choisit le terrain de 20000m2 cédé à la France en usufruit à condition d'y créer une résidence pour artistes et chercheurs. Ce lieu fut nommé "Casa de Velazquez" en hommage au grand peintre espagnol du 17è siècle et fut inauguré en 1928.
Entièrement rénovée en 2012, les nombreux colloques sur des thèmes allant du Moyen-Age à nos jours, ainsi que des expositions et des concerts, témoignent de sa vitalité et de son importance.