Noir et Blanc

Un vrai choix!

Si l'un évoque la tristesse et le mystère, l'autre fait allusion à la luminosité et pureté. Totalement opposées, ces deux tonalités s'unissent pourtant parfaitement.

De Malévitch en passant par Soulages,, Hartung ou Kline… Nos artistes s'inscrivent dans cette lignée, en y ajoutant chacun la singularité de son univers. Tout est possible avec le blanc du papier et le noir de l'encre, du fusain ou du crayon. L'essentiel est dans la tension entre ces deux pôles complémentaires. Du noir-noir au blanc le plus clair, se disent tous les contrastes du Plein et du Vide. Noir et blanc se valorisent mutuellement , s'opposent et se rejoignent dans l'infinité de tous les gris.

De cette promiscuité du plein et du vide naît un dialogue pictural d'où est exclue toute digression de la couleur. Le noir-et-blanc concentre l'âme. La couleur complexifie, tandis que les dégradés de noirs simplifient notre perception sans l’appauvrir.

Alors cédez à l'envie de cet accrochage!

Tableau de Fabienne Jousse